est un des deux cinéma classé "Art et Essai" que nous avons sur Caen... Il se trouve plus exactement à Hérouville-Saint-Clair.

J'affectionne particulièrement ce genre de cinéma. Pour plusieurs raisons... Seulement, pour divers bonnes ou mauvaises raisons, nous avions cessé de nous y rendre. Ceci dit, dans le plan des bonnes raisons 2008, celle d'aller au cinéma plus souvent et famille en fait  partie. C'est ce que nous avons fait hier en nous rendant donc

"au café des Images"

Nous sommes allés voir le dernier Tim Burton :

Sweeney Todd

18876989_w434_h_q80_1_

Evidement c'est l'univers de Tim Burton et je suis fan depuis "Edward Aux mains d'argent"... Donc j'ai beaucoup aimé, l'histoire, les décors, les costumes, l'ambiance à la Dickens noire, trés noire...

Nous y sommes allés avec nos deux  ados (12 et 14)... Ils ont été conquis même si le film était en V.O ; ce que je préfere puisque ce sont les  véritables voix des acteurs (dumoins en ce qui concerne les dialogues) et à mon sens, l'émotion en  reste plus vrai. Ils ont bien eu peur (nous aussi) !  Comme d'habitude, Johnny Deep y est génial ! Rien que pour son jeu, ce film vaut d'être vu. Les autres acteurs : Helena Bonham Carter (Retour à Howards End, Charlie Et la chocolaterie...), Alan Rickman (Raison Et sentiments, Mickaël Collins, Harry Potter...), Timothy Spall (Un Thé au Sahara, Harry Potter,Les Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire...) sont également superbes. Vraiment, nous avons beaucoup aimé. Et même, si il y a beaucoup d'hémoglobine -à côté, Sleepy Hollow est un film pour minettes-, il ne traumatise pas pour autant : nous avons tous bien dormi et sans un cauchemar. Bref, je conseille.

Ce film est interdit au moins de 12 ans.

Maintenant, pourquoi je préfère les cinéma classés "Art et Essai" aux autres cinémas multiplexes...  On y est souvent bien installés (nos jambes ne rentrent pas dans le dos de la personne assise devant nous). C'est souvent trés calme. Les gens viennent regarder un film et non grignoter. Les films étrangers sont proposés la plupart du temps en V.O. Des retropectives y sont souvent organisées... Bref, que du bohneur... Et dans un registre plus politique, ces cinémas ont besoin de soutien ! De notre soutien ! Si on ne veut pas qu'à terme,  ils disparaissent tout simplement étouffés par une politique où une certaine forme de culture est sérieusement mise à mal.